Presidentielle 2022 : Elyze, l’application qui veut vous aider a savoir Afin de qui voter Abonnes

Plusieurs outils numeriques permettent aux utilisateurs de sonder leurs affinites avec les candidats.

Le large succes rencontre avec l’application Elyze temoigne d’un besoin de reperes politiques, en particulier chez des jeunes, mais souleve beaucoup de questions methodologiques.

L’application Elyze apparai®t tel un outil pour inviter les plus jeunes a participer a l’election presidentielle a venir.

NICOLAS PORTNOI/HANS LUCAS VIA REUTERS

Ces dernieres semaines, des applications d’aide au vote fleurissent sur internet avec une promesse : eclairer le choix des electeurs dans le maelstrom une campagne presidentielle. En rupture avec le caractere fastidieux des programmes politiques, ces outils ludiques s’offrent a toutes les utilisateurs « comme un test de developpement personnel sur un magazine de plage », s’amuse le chercheur CNRS au Cevipof, Thierry Vedel.

Des boussoles technologiques qui ravivent l’interet pour la campagne, alors que quatre Francais concernant dix ne semblent gui?re certains d’aller voter en avril prochain d’apri?s une etude en Fondation Jean-Jaures, publiee le 11 janvier.

Mais les algorithmes plus ou moins sophistiques qui determinent nos preferences des individus pour tel candidat ou telle famille politique soulevent des questions methodologiques. « Des biais qui mobifriends pc n’enlevent pas grand chose a toutes les vertus democratiques de ces programmes », reprend Thierry Vedel, car « quelle que soit le rendu du test, ce qui provoque une conversation politique en famille ou avec des proches ».

Elyze, l’application qui veut « reconcilier des jeunes avec le vote »

Depuis son lancement le 2 janvier, l’application Elyze s’est hissee en tete des plateformes de telechargement avec 500 000 utilisateurs en une semaine. Un engouement de bon augure Afin de son fondateur Gregoire Cazcarra, qui ambitionne de « reconcilier les jeunes avec le vote ». Presentee comme « le Tinder en presidentielle » en raison de son interface qui reprend des codes de l’application de rencontre, « Elyze entend faire primer le fond via la forme », corrige le concepteur de 22 ans.

Les propositions des candidats defilent dans l’ecran des utilisateurs. Parmi elles, « interdire le port du motocross a l’universite », « fixer l’age de depart a la retraite a 65 annees », « embaucher 100 000 nouvelles infirmieres ou infirmiers », mais aussi « bouger du nucleaire ». Plusieurs mesures issues des ebauches de programme des candidats. L’utilisateur fera glisser par la droite s’il approuve la mesure, vers la gauche en cas de desaccord et vers le bas s’il demeure dubitatif.

Au fil des questions, l’algorithme affine sa selection et revele alors un classement des potentiels candidats pour qui l’utilisateur pourrait voter. Gregoire Cazcarra tient a l’usage du conditionnel, car « Elyze n’a nullement vocation a apporter une consigne de vote mais simplement a faire triompher le debat de fond i  propos des polemiques steriles ».

Manque si simple de se tirer des braises en polemique. Elyze s’est attire les foudres de plusieurs candidats qui estimaient ne pas etre suffisamment representes sur le podium de l’application. Ainsi, Jean-Luc Melenchon a soupconne l’algorithme de beneficier a Emmanuel Macron apres qu’un internaute dans Twitter a releve que, en cas d’egalite, le president d’la Republique etait presente en tete. « L’equipe d’Elyze travaille activement a corriger certaines anomalies a partir des retours constructifs », reconnait Gregoire Cazcarra qui precise que « l’application reste “apartisane” et independante ».

Des biais demeurent

En bien etat de cause, la fiabilite d’Elyze depend etroitement du nombre de propositions traitees, et donc un moment qu’y consacrent nos utilisateurs. Le classement qui apparait apres avoir swippe une cinquantaine de propositions n’etant qu’une premiere approximation. Des biais consequents demeurent. Aucune hierarchisation des mesures n’est prevue : la legalisation de l’euthanasie et du suicide assiste reste mise via le aussi plan que J’ai reconnaissance du vote blanc et Notre sortie de l’Union europeenne.

Or, comme le rappelle Thierry Vedel, specialiste des comportements electoraux au Cevipof, « Divers electeurs sont prets a faire de nombreuses concessions Afin de une mesure qui leur apparait prioritaire, tel votre pantalon le cas Afin de Francois Hollande en 2012 avec le mariage pour des couples homosexuels ».

Sur Elyze, le calcul du pourcentage d’adequation au milieu des mesures d’un candidat reste rudimentaire : un simple ratio entre les propositions acceptees et refusees. Plus largement, Thierry Vedel remet en cause « le postulat de l’electeur rationnel qui minore les raisons emotionnelles ou les marqueurs identitaires qui conduisent a voter Afin de 1 candidat ».

Vox Populi, l’indice des populismes du Cevipof

A l’approche de pallier tour, des politologues du Cevipof ont egalement devoile 1 outil comparatif. Le leur permet d’evaluer le degre de populisme des differents candidats a l’election presidentielle et offre la faculte aux internautes de se situer via rapport a eux. Le responsable scientifique du programme, Thomas Vitiello, 1 pionnier en matiere de systeme d’aide au vote, decrit Vox Populi tel « une vue multidimensionnelle du paysage politique qui transcende le clivage classique entre la droite et la gauche Afin de integrer l’opposition entre progressistes et conservateurs ».

Ici, le parti pris methodologique differe de celui retenu via les developpeurs d’Elyze. D’abord, l’algorithme se concentre dans une trentaine de questions dites « clivantes », en cela qu’elles permettent de positionner les candidats sur un nuancier « populiste ». Mes enonces qui circulent sur Vox Populi relevent environ conceptions du monde que de reelles mesures. Face a une assertion telle que « Notre mondialisation est une menace Afin de l’identite francaise » ou bien « des delinquants doivent etre punis plus severement », les utilisateurs ont cinq options possibles allant du bon accord au total desaccord.

Mais c’est surtout dans la presentation des resultats que Vox Populi se distingue, en fonction de Thomas Vitiello, car « notre echelle du populisme n’est gui?re binaire mais englobe differentes composantes allant d’une defiance vis-a-vis des elites jugees corrompues au complotisme lie au Covid-19 en passant par la volonte d’une expression plus directe d’une souverainete populaire ».